Il y aussi de l'enduro VTT. Ce haut lieu de l'enduro à moto accueille désormais une étape du Trophée Enduro VTT du Languedoc Roussillon.
Il y avait déjà eu une épreuve il y a 2 ans, ne comptant pas pour le trophée.

Et malgré une météo catastrophique, peu de pilote ont annulé et nous étions 200 à s'élancer dans la montagne froide et neigeuse.
Sur le moment j'ai vraiment apprécié ces averses de neige, mais le froid sera dur à supporter.

Sur les hauteurs de Mende, nous avons parcourus 5 spéciales aux profils différents :
- la SP1 très roulante et physique, il fallait avoir la condition pour faire un bon temps. Paradoxalement, ce sera la spéciale ou je me rapproche le plus des meilleurs, à seulement 11s,
- la SP2 avec des épingles et des cailloux glissants au début puis un final physique,
- la SP3 fabuleuse, très sinueuse en sous-bois, avec des appuis (elle doit être souvent roulé), un final plus technique en dévers toujours en sous-bois. Très très belle spéciale. Il fallait être fluide en virage, relancer et ne pas toucher aux freins.
- la SP4 qui aura fait polémique, jugée par beaucoup comme trop physique et pas assez technique. Je suis un peu du même avis. Mais connaissant la problématique du traçage, on fait souvent avec ce que l'on a! Avec le soleil et un peu de chaleur, je suis sur qu'il y aurait eu moins de critiques.
- et la SP5, qui deviendra surement une spéciale mythique! On y retrouve tout, le physique, l'engagement, la pente, du large, de l'étroit, du devers... Très belle spéciale, apprécié par beaucoup, mais aussi détestée par son engagement.

J'ai pas trop mal roulé, la forme est de retour après l'épisode route qui m'avait épuisé.
J'ai raté la SP4 en raison d'un mauvais échauffement. Même si je ne suis pas resté immobile pendant l'attente j'aurais du prendre le temps de vraiment rouler. Je me suis retrouvé dans le coup de cul avec les cuisses froides et je sentais que je n'étais pas à 100% de mes moyens.

Sur la manche le résultat est moyen (24ème), mais je fais normalement une bonne opération au général de ma catégorie avec une 3ème place après 2 manches.




Crédit photo : Damien Astruc.